Sport alternativ, au-delà de la maladie

Rien n’arrête Yves Auberson, ni les sommets, ni Parkinson !

Le Nyonnais s’est lancé un défi sportif ambitieux : réaliser une boucle de plus de 1000 km à travers les Alpes suisses en moins de 100 jours, en solitaire… malgré la maladie qui lui a été diagnostiquée il y a 15 ans. Pari gagné !
Avec cela, il démontre les bienfaits du sport sur la santé : « Ce sont des symptômes qui encrassent la vie, mais qui ne doivent pas nous empêcher de continuer à avoir des activités. Car le sport a une énorme importance dans le bienêtre au quotidien et dans la motricité. Avec cette maladie, on a vite fait de se retrouver devant la télé à ne rien faire. Je veux démontrer qu’on peut continuer à faire des activités physiques, à des rythmes et des conditions différentes bien sûr. » Il sensibilise évidemment aussi sur cette maladie dégénérative, et notamment sur l’idée reçue qu’elle ne touche que les personnes âgées.

En savoir plus sur cette initiative en cliquant ici